Read the full article here
 
Rome bloquait depuis jeudi soir l’adoption de déclarations communes, réclamant aux autres Etats qu’ils répondent d’abord à ses demandes sur ce sujet.