Read the full article here
 
Selon l’Organisation internationale pour les migrations, l’Algérie a abandonné plus de 11 000 personnes dans le désert au cours des quatorze derniers mois.